Twitter Icon Facebook Icon
English | Français

L’abondance des oiseaux dans l’estuaire du Fraser suscite l’émerveillement

Par Graham Sorenson, coordonnateur des programmes en Colombie-Britannique, Oiseaux Canada
 
 
Quand était-ce la dernière fois où vous avez vu une bande d’oiseaux en vol? Étaient-ce 300 Bernaches du Canada vous survolant en formant un V quand vous marchiez le long d’une rue? Ou des douzaines de Merles d’Amérique s’abattant sur un arbre pendant que vous observiez des oiseaux? Dans l’estuaire du fleuve Fraser, les bandes d’oiseaux peuvent avoir une tout autre envergure. Imaginez-vous sur la côte de la baie Boundary, à Delta, en Colombie-Britannique; vous voyez 13 000 Bécasseaux variables volant au-dessus de l’eau tandis que des milliers de Canards pilets et de Canards d’Amérique flottent sur les eaux peu profondes bordant la côte. Ou encore, imaginez-vous en train de dénombrer 3200 Oies des neiges en vol. Ces grands nombres d’oiseaux ont été rapportés lors d’un récent inventaire effectué dans l’estuaire.
 
 


Oies des neiges Photo : Graham Sorenson

 
 
Un lieu important pour les oiseaux et leurs observateurs

Observer les oiseaux dans l’estuaire du Fraser, juste au sud de Vancouver, est une expérience extraordinaire, surtout pendant les mois d’hiver et les migrations des limicoles. Le vaste delta du Fraser renferme des eaux estuariennes et des vasières présentant des conditions parfaites pour les oiseaux aquatiques, les limicoles et les mouettes et goélands, ainsi qu’un habitat de marais côtiers qui soutient une grande diversité de rapaces et d’oiseaux aquatiques. Même les terres agricoles dégagées constituent un important habitat pour beaucoup d’espèces : des oies, bernaches et canards s’y nourrissent, des Grands Hérons pêchent dans des fossés, des rapaces recherchent des proies et de grandes bandes de limicoles se reposent quand la marée les déplace loin de la côte.

L’estuaire du Fraser a été désigné zone importante pour la conservation des oiseaux et de la biodiversité (ZICO) en raison de l’incroyable abondance et diversité des oiseaux qui en dépendent. Une zone peut être désignée ZICO lorsqu’on y trouve des oiseaux d’une espèce en un nombre égal ou supérieur au seuil équivalant à 1% de la population de l’espèce à l’échelle mondiale, régionale ou locale. Au Canada, un site peut être désigné ZICO si au moins 20 000 individus d’une espèce donnée y sont dénombrés.
 
 


De gauche à droite : Nancy Baron, Rob Butler, Trisha Beaty et John Reynolds Photo : Graham Sorenson

Observer les oiseaux pour sensibiliser et faire avancer la science

Le 17 novembre 2019, Oiseaux Canada a tenu un deuxième dénombrement annuel dans l’ensemble de la ZICO de l’estuaire du Fraser. Il s’agissait de mettre à jour les comptes des oiseaux aquatiques et des rapaces présents dans la zone et de sensibiliser davantage la population à l’importance de l’estuaire pour la faune aviaire. Quarante-sept observateurs de la région ont participé. Ils se sont concentrés sur les oiseaux d’eau (limicoles, oiseaux aquatiques, mouettes et goélands, oiseaux de marais, etc.) et les rapaces tout en notant la présence des autres espèces observées. Toute l’information a été versée dans la base de données de science citoyenne à eBird Canada en conformité avec le protocole d’eBird Canada pour les ZICO.

Pendant ce dénombrement, les participants ont recensé 233 700 oiseaux de 130 espèces, ce qui démontre l’impressionnante diversité observée en hiver dans l’estuaire du Fraser. Parmi les groupes d’espèces les plus fréquents, on a noté 24 espèces de canards, 11 de limicoles, 7 de mouettes et goélands, 5 de rapaces diurnes et 5 de rapaces nocturnes. Le tableau ci-après présente les comptes qui dépassent les seuils établis pour les ZICO, et l’ensemble des données du dénombrement sont présentées ici. (en anglais).

Le nombre de Canards d’Amérique et de Goélands à ailes grises était supérieur aux seuils pour les populations mondiales, le nombre de Bécasseaux variables au seuil pour le Canada et le nombre de Grands Hérons (sous-espèce fannini) et de Faucons pèlerins (sous-espèce pealei) aux seuils pour ces sous-espèces. Les totaux des Oies des neiges et des Canards pilets dépassaient 20 000 individus, ce qui représente un nombre important pour les ZICO du Canada.

Nous remercions tous les bénévoles qui ont participé au dénombrement. Pour obtenir de l’information sur le dénombrement de 2018, consultez ce sommaire présenté par James Casey.
 
 
Vous pouvez aider à protéger les sites clés pour les oiseaux

La ZICO de l’estuaire du Fraser, son abondance d’oiseaux et sa grande biodiversité sont exposées aux menaces émanant des projets d’aménagement et d’utilisation du territoire. En fait, ces menaces sont si graves que la zone a été qualifiée de « ZICO en danger » par BirdLife International. Les projets d’aménagement de grande envergure et de conversion de terres, depuis la mise en culture de champs jusqu’à des serres en passant par des bleuetières et le développement urbain, réduisent l’étendue et la qualité des terres disponibles pour les oiseaux. Un geste simple que vous pouvez faire est de signer la pétition relative au delta du Fraser (en anglais) demandant à notre gouvernement d’établir un plan de remise en état et de gestion de l’estuaire avant d’approuver tout nouveau projet de développement industriel et urbain.

Quiconque habite près d’une ZICO peut participer à sa surveillance. Vous pouvez trouver celle qui se trouve le plus près de chez vous en explorant cette carte. Le dénombrement d’oiseaux et la communication des données par le biais d’eBird Canada ou dans le cadre d’autres programmes de science citoyenne contribuent à orienter les décisions qui ont des répercussions sur les ZICO. Pour savoir comment passer à l’action dans une ZICO, rendez-vous à cette page.
 
 

Gardez le contact avec Oiseaux Canada


Vous aimeriez mieux connaître nos programmes et activités? Abonnez-vous à notre bulletin de nouvelles.
Politique de confidentialité | Politique d'accessibilité
Études d'Oiseaux Canada B.P. 160, 115 Front St., Port Rowan, ON Canada N0E 1M0
Téléphone: 1-888-448-2473 Télécopieur: 1-519-586-3532 Courrier électr.: generalinfo@oiseauxcanada.org