Twitter Icon Facebook Icon
Bird Studies Canada Logo
English | Français

La préservation de l’habitat des oiseaux aquatiques en Colombie-Britannique

Par Karen Devitt, coordonnatrice des programmes – Colombie-Britannique, Études d’Oiseaux Canada


Bécasseaux d’Alaska Photo : Catherine Jardine

À la fin de janvier 2018, Études d’Oiseaux Canada a tenu un atelier portant sur les dérangements causés aux oiseaux par des activités récréatives dans la zone importante pour la conservation des oiseaux (ZICO) de l’estuaire du Fraser, en Colombie-Britannique. L’atelier avait pour buts d’élaborer des solutions visant à réduire les effets de ces dérangements sur les oiseaux aquatiques dans la région et de promouvoir la collaboration entre les différentes entités qui s’occupent directement ou indirectement du problème.

La ZICO de l’estuaire du Fraser abrite des lieux qui sont essentiels aux oiseaux migrateurs pour se reposer, refaire le plein d’énergie et hiverner. Ainsi, un nombre important à l’échelle mondiale de Bécasseaux d’Alaska s’y arrêtent pendant leurs longues migrations au printemps et à l’automne. Il est important de réduire le plus possible les perturbations qui leur sont causées dans la région pour assurer leur préservation. En effet, lorsque les promeneurs, avec ou sans chien, sur les plages, les photographes, les kayakistes et même les ornithologues amateurs les forcent à prendre les airs subitement, ces oiseaux arrêtent de se nourrir et de se reposer. Cela peut avoir des conséquences négatives, par exemple, à l’occasion, empêcher les oiseaux d’accumuler suffisamment de graisse et d’énergie pour poursuivre leur migration ou pour se reproduire avec succès.

L’atelier a réuni 25 personnes qui représentaient des Premières Nations, des municipalités, les gouvernements provincial et fédéral, des groupes de naturalistes et d’autres entités sans but lucratif.

M. Sean Boyd, Ph. D., d’Environnement et Changement climatique Canada, a présenté des données de recherche qui portent à croire que des perturbations causées par des aigles et pygargues et par des activités récréatives ont pu contribuer à réduire l’accumulation de graisse chez la Bernache noire à la plage de Parksville/Qualicum et à la disparition des Arlequins plongeurs mâles d’une aire de mue historique dans la baie Boundary.

Nous avons également appris que la Ville de Vancouver travaille à l’élaboration d’outils de gestion avec l’apport de citoyens dans le cadre de sa stratégie relative aux personnes, aux parcs et aux chiens et de sa future stratégie relative à l’usage récréatif des voies d’eau (pages Web en anglais). Ces stratégies visent à relever les divers défis, dont les effets sur la faune sauvage, que pose l’accroissement des populations humaines et canines.

Nous remercions tous les participants à l’atelier; ils ont contribué à trouver des solutions et à améliorer la collaboration entre les divers intervenants. Par exemple, il a été suggéré de rendre la signalisation et l’application des règlements municipaux plus cohérents et d’améliorer la collaboration entre les organismes et les intervenants. Nous envisageons de réunir de nouveau des groupes ciblés pour poursuivre les échanges et mettre en œuvre des solutions.

Gardez le contact avec Études d’Oiseaux Canada


Vous aimeriez mieux connaître nos programmes et activités? Abonnez-vous à notre bulletin de nouvelles.
Politique de confidentialité | Politique d'accessibilité
Études d'Oiseaux Canada B.P. 160, 115 Front St., Port Rowan, ON Canada N0E 1M0
Téléphone: 1-888-448-2473 Télécopieur: 1-519-586-3532 Courrier électr.: generalinfo@oiseauxcanada.org