Twitter Icon Facebook Icon
Bird Studies Canada Logo
English | Français

Laissez les oiseaux égayer votre hiver

Par Ellen Jakubowski, spécialiste en communications, Études d’Oiseaux Canada


Garrot à oeil d’or Photo : Ralph Hocken

Au début de la nouvelle année, je suis tombée sur ce message diffusé sur Twitter par Cool Green Science (@nature_brains) : « Avis aux nouveaux observateurs d’oiseaux : l’hiver n’est pas une saison morte! » [Traduction]

C’est tout à fait vrai! Une des nombreuses choses que j’apprécie au sujet des oiseaux, c’est qu’ils nous font communier avec la nature quelle que soit la saison. Ils sont au poste pour nous donner des ailes même les jours les plus sombres de l’année; il nous suffit de leur prêter attention.

Jusqu’à présent, l’hiver a été particulièrement rigoureux là où j’habite et je travaille, à Ottawa. Les conditions ont oscillé entre des périodes de froid sibérien et un cocktail de précipitations : neige, grêle et pluie verglaçante. Malgré cela, j’ai apprécié les moments forts que j’ai passés dehors en présence des oiseaux.

Pendant le Recensement des oiseaux de Noël (RON), j’ai profité de certaines des scènes les plus emblématiques de la capitale sur les bords de la rivière des Outaouais, aux environs de la Colline du Parlement et au cœur du centre-ville. J’ai passé une agréable journée avec des amis en dépit du froid. L’avifaune n’était pas très active mais, au moment où le jour commençait à tomber, j’ai repéré quelque chose qui m’a coupé le souffle, la silhouette unique d’un Grand-duc d’Amérique! Ce rapace est loin d’être rare, mais d’en avoir rencontré un spécimen dans la ville pendant le jour a rendu ma participation au recensement bien spéciale.

Nous espérions voir des Harfangs des neiges aussi, mais ils n’étaient pas au rendez-vous. Quelques jours après Noël, j’ai décidé d’explorer des champs en bordure de la ville à la recherche d’un harfang. La présence de véhicules sur le bord de la route m’a mis la puce à l’oreille. Tandis que je gardais une distance plus que respectueuse (je pouvais à peine voir le harfang qui lissait ses plumes au sommet d’un poteau électrique), je m’émerveillais de la capacité de ces oiseaux à résister au vent glacial qui me cinglait le visage.

Les oiseaux de proie sont impressionnants, bien sûr, mais ce ne sont pas les seuls qui m’ont émue cet hiver. Mes promenades tranquilles par les jours les plus froids m’ont permis de rencontrer des mésanges prêtes à tout faire pour attraper des graines sur ma mitaine et des Garrots à œil d’or qui jouaient à cache-cache avec moi parmi des morceaux de glace qui tintaient comme des glaçons dans un verre. Ces oiseaux m’ont rappelé que l’hiver – et la vie – peut être parfois difficile, mais que la résilience, la beauté et les surprises sont toujours à portée de main.

De retour à mon bureau, j’ai vraiment apprécié lire vos commentaires enthousiastes sur les oiseaux d’hiver. Voici quelques exemples [traductions] :

« Mon tout premier #ChristmasBirdCount [RON]. Notre équipe a repéré une rare Pie-grièche boréale #Stoked #FreezingCold. » – @WhatsUpMimi (Twitter)

« Nous avons vu une bande d’une centaine de merles près de Kingston mardi. » – Lesley Howes (Facebook)

« Un autre fructueux #CBC4Kids [RON junior] aujourd’hui pour le groupe de 4e année de l’école de Fisher Branch : 8 espèces, 73 individus, 22 élèves et 3 adultes. Nous avons vu une bande de 33 Jaseurs boréaux piquer vers le sol, le clou de la journée! » – @JoanneSmithMusi, Fisher Branch, Man. (Twitter)

« Enfin! Le jour de Noël, j’ai observé une Bécassine de Wilson à la pointe Brunswick, ma 150e espèce recensée au @PortVancouver en commémoration du 150e anniversaire du Canada! » – @Andreabirds (Twitter)

Merci à toutes les personnes qui nous ont relaté des moments passés avec des oiseaux. Nous adorons vous lire! Vous pouvez me joindre, ainsi que le reste de l’équipe d’Études d’Oiseaux Canada, n’importe quand sur Facebook ou Twitter.

 

N’oubliez pas d’inscrire à votre calendrier le Grand dénombrement des oiseaux de février (GDOF), qui aura lieu du 16 au 19 février. C’est une excellente occasion d’admirer les oiseaux en hiver. Nous vous invitons également à nous raconter vos moments marquants du GDOF en participant à notre concours de récits.

 

Tags:

Gardez le contact avec Études d’Oiseaux Canada


Vous aimeriez mieux connaître nos programmes et activités? Abonnez-vous à notre bulletin de nouvelles.
Politique de confidentialité | Politique d'accessibilité
Études d'Oiseaux Canada B.P. 160, 115 Front St., Port Rowan, ON Canada N0E 1M0
Téléphone: 1-888-448-2473 Télécopieur: 1-519-586-3532 Courrier électr.: generalinfo@oiseauxcanada.org